AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue    Mar 29 Nov 2011 - 20:31

Le silence rôdait à pas de loup dans les longs corridors du Chateau Des fenêtres étroites tournées vers l'extérieur, un clair de lune inondait le long damier des sols en pierre. Une nuit tranquille, une nuit câline. Les respirations des Althéens tissaient un voile ténu, un bruissement inaudible, un ressac engourdi. Respirations lentes, respirations amples…
Dans une chambre d'invité, toutefois, une lueur d’animation vrillait le calme apparent des heures indues.
Sous sa couette, dans une tunique de soie ajustée au plus près de ses formes que les ans et les petits excès avaient rendues généreuses, Adran scrutait le fil du temps se distendre et s’enfler, comme il en est parfois coutumier à ceux qui, irrémédiablement, se font chier.
Il soupesa une ultime fois les tenants et aboutissants. Il y a encore une vingtaine de minutes, confortablement installé dans un fauteil, il dormait d’un sommeil lourd et sonore. Vocalise des hédonistes que le long ronflement apaisé, suave, confiant qui accompagne si magnifiquement les repos les plus doux et les insomnies les plus viles. Un cauchemar oublié dès le réveil l'avait brutalement coupé de ses somnolences pour dûement le ramenener au sol. La porte d'entrée, rapidement accompagnée d'un large panel vocal, vint déchirer le silence. Banalité dans un chateau. Mais pour le mage, ce raffut de sonneur nocturne dépassait ce qui pouvait être toléré..

..

Y'avait pas moyen, c'était louable d'essayer mais y'avait juste pas moyen. Une nuit tranquille, complète seulement, vaccant idyle auquel j'parviens encore à m'aggriper. Peine perdue. Les voix résonnent de plus en plus fort. Visite ou fête, assurément, et vu qu'il n'y a rien à fêter..

Mon ciboulot réclame d'la matière, une occupation ou deux, de quoi grailler. C'est l'occasion, y'a du neuf en bas. 
Je me tâte. Sous coutures et peau, ostensiblement. C'est tendu, c'est toujours tendu ce genre de situations. J'me tance mais c'est pas irraisonné; voilà de la matière pour l'autre demandeur de grain. Faut évaluer la résultante, tenir compte du degré de risque, du taux de flegme dans le sang et dans le cul, puis de la sociabilité du moment parcque bon, côté relations humaines on repassera.

D'un mouvement annonciateur d'une déflegmitation à venir, je décolle mon fessier de son fratras moulu et traine mes os jusqu'au couloir. Je profite de ces quelques fastidieux mètres de marche pour remettre la machine à jour; j'suis sous les ordres du Roi maintenant, 'serait temps de se verser dans la convennances surfeinte. Et mes succintes politesse.. Aaaah mes chères complices d'un instant, éphèmeres libertés affranchies du dénonciateur regard des autres.. The end. Temps est là de remettre culotte et de bailler abîme couverte. Ça tombe bien, la visite de ce soir se prêtra à l'essai. Vieilles idéologies malvenues à jeter, 'grand temps de se remettre à avoir des manières.

Sans néanmoins en oublier les petits laxismes passés, y'a pas de corps pensant sans squelette.

J'entends la voix de mon sujet d'expérience derrière la porte de la salle d'appârat. Ça sent déjà la joie, on en verrait presque les rires suinter sous la porte, portés à vitesse grand v par la raie de lumière glissée au pied des deux battants. J'entre discrètement, politesse notable, à vos bloc-notes: et d'une que diable! 
Je balaye rapidement la pièce; mes nouveaux compagnons, dispersés ci et là, le baron ; et cette impression d'être une fillette mal fagottée quand il pose les yeux sur moi ; puis la starlette du ménage, une cadavérique déambulante de plus dans mes iris nacrées de péssimisme. Y'a de la joie, faut croire que c'est l'essentiel. Ça va me déteindre sur la pomme, suffit que je sois réceptif.

Racclement de gorge et gonflement de torse, préparatifs d'un discours chargé:

-"Bonsoir."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue    Mar 29 Nov 2011 - 21:43

Repue de revanche, je me forçai à ne pas regarder en direction du barbare. Guetter ses réactions pourrait attirer le doute, s'occuper ailleurs tout en gardant un oeil discret sur la suite était plus sage.

Je me sentais de plus en plus à mon aise, l'ombre d'un sourire flottant en permanence sur mes lèvres, chose rare depuis que j'avais quitté les miens pour Nedmor. Etait-ce un effet dû au vin? J'en avais bu très peu pourtant, pas assez pour être envahi par cette impertinente euphorie. Folle que je suis de regretter mes précédentes journées de grisaille, mon humeur actuelle était bien plus agréable.


-"Bonsoir."

La voix m'était inconnue, n'appartenait à aucun de mes hôtes présents. Je portai mon regard en direction du son. Pendant une brève seconde, la surprise teinta mon visage, avant d'être vite refouler au tréfonds de mon esprit. Je faisais presque face à l'entrée, pourquoi ne l'avait je pas vu? Son apparence ne lui permettait pourtant pas de passer inaperçu. Ses yeux à la couleur ténébreuse ressortait sur sa peau blafarde. Si ce n'était son apparente bonne santé et à son expression côtoyant l'humain, on aurait pu croire à une apparition spectrale. Le ton de sa voix m'aurait presque tiré un grimace. Un ton de chargé de courtoisie encombrante à venir et de faux, présage d'un discours lourd et endormeur, apanage des beaux parleurs.

Mais pourquoi juger maintenant, il valait mieux le laisser continuer, voir et aviser. Sans me départir de mon sourire qui allait m'être, décidément, très utile, je répondis d'une voix douce:


-Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue    Mar 29 Nov 2011 - 22:05

Pschhhh ....


Tourne la tête ...



- Oh Bah Zut alors , Mon pagne en fourrure scintillante du Roi des Dents de Sabre brûle Ouf que il protège bien quand même.


D'un pas tranquille Ashraf s'avança vers le piché de vin par chance il en rester encore un peut , il le pris et le versa sur sont derrière pour éteindre les flammes


D'un Regarde du style j'vais te découper membres par membres Ashraf regarda le serviteur

Encore une chance que ta pas tout renversé Tu est un Minable pas foutue de faire ton travaille correctement , tu n'a pas l'air de savoir pour qui tu travaille , Maintenant pars ! et si j'te croise seul dans les couloirs , on retrouvera chaque membres de ton corps les uns a côté des autres


il se tourna et alla se repositionné contre le mur Adran fit sont entré et salua l'assemblé




- Salut Amigo héhé


Dernière édition par Ashraf le Mer 30 Nov 2011 - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ismise

avatar

Nombre de messages : 2872
Date d'inscription : 19/04/2009
Alignement :

MessageSujet: Re: Visite inattendue    Mer 30 Nov 2011 - 10:30

Tournée vers une nature en perte de vie, les mains positionnées entre mes tempes et la vitre embuée par mon souffle chaud, je regardais fixement le bal qu'offraient les feuilles mortes au dehors. De formes et de couleurs différentes, celles-ci tournoyaient et virevoltaient au gré du vent.

Un détonement furtif et je me retourne aussitôt vers l'assemblée qui s'était créditée de la présence nouvelle d'Adran qui saluait avec nonchalance Luxy. Dans un coin de la pièce Ashraf rouspétait envers un serveur pour une raison que j'ignore.

J'ai du louper quelque chose, tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue    Mer 30 Nov 2011 - 13:48

Et v'là que je commetais la première erreur. Conversation engagée. Non seconde, à savoir que la première fut de passer la porte. Comptais pas vraiment m’y pointer, encore moins m’y amuser.. Mais fallait bien que j’essaie de me vendre, politesse quoi politesse, me faire tout sourire et tout fiel auprès de mes nouveaux compagnons. Et puis, un garde du chateau, l'hideux barbu, m’avait bien fait comprendre qu’il était essentiel que je fusse là, à faire vitrine entre mes potes et la porte d’entrée. " Un acceuil sans hôtes quel sens ça aurait, hein ? ". J’avais répondu que ça ferait mauvais genre et c’était exactement ce qu’il voulait entendre. C’était pas le genre de type qu’on voulait contredire, épais balourd qui avait ses familiarités partout où il fallait, mais surtout en cuisine et dans les biceps. J'ai beau être con, y'a l'instint de survie qui prône. 
Alors je m’étais fait minus, plus minus que je l’étais déjà, et d'une courte salutation j’avais fait ma cour avec élégance et fatuité, comme les autres. Dans les faits, j’étais surtout venu me tourner les pouces et sucrer ce que je pouvais comme fourre-bide. Y’avait rien à redire, les seviteurs avaient fait ça grandiose. C’était que boissons et en-cas à la ronde.. J’ai rien contre les petites bouffes mais c’est devenu trop prolo à mon goût.

À peine si je faisais attention aux autres. Je me tenais à mon poste, j’épiais d’un coin de l'oeil la magicienne. J’me sentais comme une merde à attendre une réponse mais fallait s’en foutre.. Je m’ennuyais sec mais je devais tenir mon poste, juste au cas où elle répondrait, engagerait la conversation.

Et avec ma chance..

..

- Bonjour.

J'encaisse le retour d'un faible soupir ennuyé. En espérant qu'il ait été inaudible.. Fini les faux espoirs, le protagonisme façon carpe légume, va falloir causer et bien le faire; y'a du public. Non pas que je sois de ces gratteurs d'un coin de troittoir, en quête des mots comme de pain, mais les beaux discours.. 'connais pas. 'connais plus.

J'offre un sourrire en guise d'apéritif. Ça doit sans doute plus se rapprocher d'un rictus douloureux m'enfin l'intention sera saisie. Réfléchir. Trouver les mots justes. Les mots biens. Foutue esthétique contemporaine. 'Mieux vu de crever beau que de vivre laid. Mort de rire.

J'm'emploie à garder à ton simple, chaleureux au paroxysme de l'envisageable, et, diantre, troisième politesse!

-"J'm'ap.. Excusez-moi, je me nomme Adran, nouveau venu dans la guilde Althéene."

Pause. Ca se suffit à soi-même. Ça a de la trogne, mais quitte à aller dans la condescendance..

-"Et vous, d'où nous venez-vous?"

Quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue    Sam 3 Déc 2011 - 11:17

Un soupir à peine audible, je m'y attendais plus ou moins mais mon expression aimable en pris un coup. Je me sentais aussi irriter qu'un chat dont on aurait perturbé la sieste. Mes yeux se plissèrent légèrement, comme pour pouvoir le sonder jusqu'à l'âme, le dépouiller de toutes façades.

Après son soupir, il esquissa une grimace, parodie vexante du sourire. Etait-il si peu de soucieux de faire un tant soi peu bonne impression ou était-il simplement peu habitué à se frotter à des étrangers? Je doutais assez de la seconde hypothèse, pour intégrer cette faction, il lui avait bien fallu sortir de sa carapace. Sa voix s'élève de nouveau, lourde de contrainte à s'écrouler sur le parquet.



-"J'm'ap.. Excusez-moi, je me nomme Adran, nouveau venu dans la guilde Althéene."

Je garde mon sourire, ma prochaine réponse déjà toute prête.

-"Et vous, d'où nous venez-vous?"

Il semble avoir fini, je croise alors les bras et me rapproche de lui, mon sourire inchangé aux lèvres. Si cela l'embêtait autant de se trouver confronter à l'obligation de se tenir ici, j'allais l'aider à se débarrasser de ce fardeau.

-Et moi je me nomme Luxy, magicienne Royaliste. Je viens de Nedmor.

Je me penchai alors vers lui, et lui murmurai à l'oreille.

-Pourquoi vous forcer si cela vous dérange tant s'être ici? Pour ma part je ne vous oblige pas à vous présentez vous savez.

J'avais parlé sur un ton égal, frisant presque le charmant. Je lui offrait ce qu'on pourrait appeler une porte de sortie, mais en même temps je le coinçais dans une impasse. Le jeu du chat et de la souris, et je me plaisais dans le rôle du chat. Même si c'étais par maladresse qu'il agissait ainsi, cela me donnais le sentiment d'être de trop, sentiment que j'appréciais peu. Agressive je pouvais le paraître en agissant ainsi, mais je saurai peut être me rattraper dans l'avenir.

Je reculai, lui laissant le temps de réfléchir à ce que je venais de lui souffler.
Revenir en haut Aller en bas
Johanne

avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 11/11/2008
Alignement :
Localisation : Alidhan ;-)
Emploi/loisirs : Baron
Humeur : C'est selon l'humeur des Althéens

MessageSujet: Re: Visite inattendue    Dim 4 Déc 2011 - 9:54

Johanne n'avait pas bougé. Ses doigts toujours devant sa bouche dissimulaient son sourire amusé.
Le comportement de certains Althéens l'amusait beaucoup.

Il avait remarqué la boule de feu qui avait été envoyée avec un maximum de discrétion et d'habileté. Lorsqu'elle vint finir sa course sur le postérieur d'Ashraf, Il avait faillit éclater de rire. Le barbare avait à peine sourcillé, mais Johanne savait que le pincement au fondement du barbare avait été douloureux. La réaction du barbare l'en assura. Celui-ci, après s'être retourné et avoir constaté qu'une petite flamme commençait à dévorer son arrière train, se dirigeât vers le pichet de vin et en renvera le contenu sur la partie sensible de son individu.
Encore une fois la réaction du barbare était décalée et surprenante.

Aussitôt, Luxy, un sourire de satisfaction au coin des lèvres regarda le baron, d'un air de ne pas y avoir touché. A un petit cillement d'oeil il avait compris qu'Alex avait certainement, lui aussi vu le coup.
Luxy prit une coupe, la remplit et la leva en direction de Johanne, par complicité.
Le Chevalier étendit la main vers son verre et le souleva vers la magicienne pour répondre à son toast.
Décidément, cette jeune femme n'avait pas froid aux yeux, et son comportement à la limite de l'effronterie lui plaisait.
La magicienne arborait un sourire qui signifiait sans doute qu'elle aussi s'amusait beaucoup.

Son visage changeât lorsque Adran entra. Celui-ci ne fit pas plus attention aux Althéens présents qu'à la visiteuse. Il bougonnât un
"bonsoir" et se dirigeât vers la table ou trônait victuailles et boissons.
"Oups ! faudra revoir ça, jeune Althéen" pensât Johanne.

Aussitôt Luxy réagit. Serait-elle susceptible ?
Un échange de propos cours se produisit entre les deux collègues. Les attitudes étaient plus parlantes que les mots.
Johanne sentit qu'Adran regrettait déjà sa venue, d'autant que Luxy se rapprocha pour lui murmurer à l'oreille quelque chose d'inaudible pour l'assistance.
Adran pâlit.

Le sourire de Johanne avait disparut et ce qui se passait entre les magiciens avait mis tous ces sens en éveil. Un frisson le parcourut. Il connaissait bien cette sensation, cette montée d'adrénaline, qui précédait ses attaques. Pourquoi instinctivement se mettait-il dans cet état ? Certainement l'attitude hostile des deux magiciens l'un envers l'autre. Il n'aimait pas du tout cela. Le château était un havre de paix. Demeure dont la vocation était le repos des membres de la guilde et l'hospitalité pour les visiteurs.

Il repliât ses jambes vers la base du fauteuil, prêt à intervenir si les choses s'envenimaient et attendit.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue    Dim 4 Déc 2011 - 20:38

La situation en peu de temps était passée d'un état de faits et d'attitudes à un autre bien moins conventionnel en ces lieux et en la présence du Baron. Alex avait tout d'abord écouté attentivement la réponse de la magicienne, chose aisée vu la quantité d'information que lui avait fait parvenir Luxy.

Ce qui suivi les secondes suivantes laissa le Baron perplexe. Comment devait-il réagir? Il n'en avait pas l'envie. Lui aussi dans sa jeunesse avait quelquefois été indiscipliné, hors de la convenance de son rang et des convenances sociales Royalistes. Il avait appris avec les années à ne pas réagir sur le vif, à laisser la suprématie au cognitif contrôlant et bridant ainsi la sphère affective source d'actes et de dires irréparables.

L'entrée en "scène" d'Adran n'arrangea pas cette impression d'avoir vieilli du druide. Ici, personne n'avait conscience de ce qu'était les Royalistes il y longtemps. A l'époque des Purificateurs, le fouet aurait rappelé à ces jeunes gens ce qu'était le respect dû au Roi et à ses divers représentants. L'Alth également avait connu une période bien plus rigide et austère. L'ours avait vu son pelage passer du marron au gris, puis au blanc. Le druide était plongé dans ses pensées n'écoutant pas le bref échange entre la magicienne et le magicien.
Il se leva soudainement. Un silence de circonstance s'installa, il restait encore des valeurs respectées. Avec un sourire il regarda la magicienne avec insistance et déclara :

Luxy, je te laisserai juger par toi même si tu peux trouver assez d'affinités avec certains d'entre nous pour en conclure à une amitié. Par contre, je ne suis pas devin et nul ne peut savoir quel chemin tu emprunteras dans le futur. Je suis heureux de t'avoir rencontré et te souhaite de trouver ta voie. Pour terminer, je t'invite à éviter de faire trop de grabuge, j'aimerai pouvoir me reposer et je n'aimerai pas être obligé de me lever.

Sur ces derniers mots le Baron prit le chemin de la sortie, puis une fois dans le Hall se dirigea vers l'entrée de la tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite inattendue    

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite inattendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Père Noël rend visite à l'Annuaire...
» Visite chez Capitole
» [Astuce n°5] Suppression de date/heure /dernière visite (phpBB3)
» compteur php dans page générée par e-anim
» New-York pour nos 25 ans/départ jeudi soir/YES!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alth :: Salle d'apparat :: Présentations-
Sauter vers: